Livraison offerte dès 69 € en France

Eau douce

Pêche à la carpe, pêche de la truite, pêche des salmonidés, pêche à la mouche, pêche au silure, pêche des carnassiers, pêche au coup, pêche à l'anglaise, pêche à la bolognaise, pêche au feeder, pêche au quiver, pêche à la bombette, pêche aux appâts naturels, pêche aux leurres ..... de multiples techniques de pêche et d'approches différentes, une multitude d'accessoires de pêche, de cannes à pêche, de moulinets de pêche.....

Une multitude de postes de pêche :Rivières, fleuves, lacs, canaux, gravières...

Une multitude d'espèces de poissons et de crustacés ....

De quoi nous offrir des multitudes de plaisirs lors de nos parties de pêche!

Sous-catégories

  • Carpe

    La pêche à la carpe est bien souvent pratiquée par de vrais passionnés.

    La carpe est un des poissons les plus chanceux qui existent .... Elle ne sera pas au menu de son pêcheur !

    Les sessions nécessitent un équipement et une organisation qui ne doivent rien laissé au hasard: bivvy, bedchair, cantine .... tout pour un bivouac le plus confortable possible ... sans oublier le matériel de pêche proprement dit :Cannes, moulinets, rod pod, détecteurs, tapis de réception et de conservation ....

    Le carpiste possède en général un break !

  • Carnassiers

    La pêche des carnassiers en eaux douces est multiple ; aussi bien du point de vue des techniques de pêches possibles, des postes de pêche très variés que des poissons pêchés.

    Que l’on pêche à roder aux vifs, aux leurres souples ou poissons nageurs la traque est toujours palpitante.

    Lacs, rivières, canaux … A chaque fois que du poisson fourrage est présent on est susceptible de pêcher un sandre, un brochet, une perche, un black-bass ….

  • Mouche

    La pêche à la mouche est longtemps restée une pêche d’esthètes qui semblait une pêche inaccessible aux simples pêcheurs de loisir.

    Cela a bien évolué grâce à la commercialisation de matériel au budget bien plus abordable depuis deux décennies. Évolution due également au travail des AAPPM A et associations auprès des jeunes pêcheurs.

    La gestuelle de cette pêche est un des éléments qui la caractérise et marque en premier le non initié. Faites-vous conseiller et vous constaterez la facilité d’apprentissage.

    Un des grands plaisirs de cette technique de pêche est de capturer son poisson avec la mouche ou le streamer que nous avons fabriqué. Voir disparaitre sa sèche gobée par une belle truite … frissons et sensations …

  • Truites & salmonidés

    Les pêches de la truite sont pour notre plus grand plaisir très variées.

    Lacs de montagne, ruisseaux, rivières … la truite et les salmonidés en général s’adapte à de multiples biotopes.

    On la pêche à l’ultraléger à la cuiller tournante, au toc à l’appât naturel, à la bombette …

    Règles de base pour réussir avec ce poisson : Discrétion au bord de l’eau et finesse de votre bas de ligne.

  • Coup & Anglaise

    La pêche au bouchon ou au flotteur : C’est la technique du pêcheur débutant. Une canne, du fil, des plombs, un hameçon armé avec un appât. Un peu plus tard en affinant la technique on ne parlera plus de pêche au bouchon mais plus sérieusement de pêche au coup (avec des cannes télescopiques ou à emmanchements de grande longueur mais très légères) et de pêche à l’anglaise ou à la bolognaise (avec un moulinet pour pêcher plus loin)


  • Silure

    La pêche du silure, qui est apparue il y a environ 30 ans en France avec l’introduction de ce poisson dans nos fleuves, est une pêche qui assure d’énormes sensations à la mesure de la taille de ce gros poisson chat…

    Les maitres mots de l’équipement requis pour cette pêche sont puissance et robustesse.

    La canne, le moulinet, la tresse, le nylon, les émerillons et les hameçons doivent tous être en adéquation avec ce poisson record.

Filtres actifs